Avec seulement un an de retard, voici les photos du voyage fait en Islande mi novembre 2012 pendant une semaine, sur la côte sud.

Pourquoi l'Islande? Parce que notre dernier voyage était Tahiti (oui je sais, les photos ne sont pas encore en ligne non plus...) donc on voulait alterner chaud/froid. Et nous rêvions d'aller en Islande depuis longtemps, notamment pour voir les aurores boréales. Ça tombe bien, les aurores boréales sont à leur maximum tous les 11 ans et le pic était en hiver 2012 (et aussi un peu en hiver 2013, ce pourquoi nous envisageons d'y retourner aussi cette année!)

Quelques courses chez Decathlon (collant pour mettre sous pantalon, pantalon imperméable/coupe vent, sous-pull thermique...) et quelques emprunts (vestes de ski, gants de ski, objectif grand angle...) plus tard, nous voici prêts à affronter le froid!

Voici l'itinéraire sur une carte: islande2012.jpg

1er jour: arrivée et Blue Lagoon

Nous arrivons dans l'après-midi à l'aéroport de Keflavik (à environ 45 min de voiture de Reykjavik) et récupérons la voiture de location (une Toyota Yaris, étant donné que les routes aventureuses sont de toute manière fermées en hiver, pas besoin de 4x4). Le loueur de voiture nous avertit quand même qu'il risque d'y avoir des tempêtes de sable et de cendres pendant la semaine...

Le soleil va bientôt se coucher, mais on profite d'être dans le coin pour aller au Blue Lagoon, des sources d'eau chaude aménagées à 39° (alors qu'il fait 3° dehors). L'endroit est sympathique bien que plutôt fréquenté, l'eau est bleue très pâle et un peu laiteuse, il y a des spots avec des cascades d'eau chaude, d'autres avec de la boue à la silice pour s'enduire le visage... et même un bar! Le seul conseil que je donnerais: ne pas laisser sa serviette dehors (car elle gèle), et ne pas oublier de prendre des sandales pour ne pas geler des pieds entre le bâtiment et le début du bassin!

IMG_6396.jpg

Comme il n'y a pas l'air d'y avoir d'aurores boréales, on prend la route pour Reykjavik et on mange une pizza (pas grand chose d'ouvert). On devait faire un tour le soir "à la recherche des aurores boréales" mais comme le temps est couvert, le tour est annulé.

2ème jour: Cercle d'or

On ne s'attarde pas à Reykjavik et on prend la route pour aller visiter le "Cercle d'or" (3 sites naturels ou géologiques assez proches de Reykjavik et qui peuvent se visiter ensemble). Tout d'abord: Þingvellir qui est au croisement des plaques tectoniques américaine et européenne, et le lieu où se tenait le parlement islandais depuis le Xème siècle jusqu'au début du XXème siècle. Pas de photo potable à montrer, car il y avait tellement de vent glacial et de pluie qu'on n'arrive pas à rester dehors plus de 2 minutes! Si le temps reste comme ça tout le séjour, on est mal...

IMG_6407.jpg

2ème étape: Geysir (qui a donné le nom aux geysers). On va d'abord se réchauffer avec une bonne soupe d'agneau et un skyr (spécialité islandaise qui ressemble à du yaourt). Puis on va voir les fumerolles et geysers qui sont autour de 100°. Heureusement le temps se lève et on commence à voir des arcs-en-ciel.

IMG_6443.jpg

IMG_6449.jpg

Le plus gros geyser explose toutes les 2 ou 3 minutes, plus ou moins haut.

IMG_6455.jpg

IMG_6466.jpg

IMG_6480.jpg

IMG_6494.jpg

IMG_6498.jpg

3ème étape: Gulfoss (chute d'or), une grande cascade en l'occurrence à moitié glacée. On peut marcher près de la cascade mais ça a l'air tellement glissant (et le vent est tellement froid) qu'on ne va pas tenter.

IMG_6509.jpg

On continue donc notre route jusqu'à la guesthouse Grímsborgir où on passera la nuit, près de Selfoss. Très belle surprise: alors qu'on se demande où on va atterrir car il faut rouler dans des toutes petites routes de campagne, on se retrouve surclassés (période creuse!) dans un magnifique petit cottage au lieu d'une chambre double, avec jacuzzi (alimenté par l'eau à 39° du volcan d'à côté) sur la terrasse... On mange un très bon repas islandais (agneau, langoustines, saumon gravlax) dans le restaurant de la guesthousse avant de se mettre dans le jacuzzi à attendre les aurores boréales. Il doit y en avoir ce soir là, mais le ciel est couvert et les nuages les rendent totalement invisibles.

3ème jour: route vers Vik

Nous prenons la route n°1 du sud en direction de Vik où nous passerons la nuit. En chemin, nous voyons des paysages déjà très impressionnants: des cascades partout, des arcs-en-ciel, des montagnes et volcans à gauche et la mer à droite (mais on ne la voit pas car elle est un peu loin).

On prend une route avec graviers pour se rapprocher du fameux Eyjafjallajökull

IMG_6557.jpg

La cascade Seljalandsfoss, qui est impressionnante car en plus d'être immense, on peut passer derrière

IMG_6596.jpg

IMG_6604.jpg

IMG_6617.jpg

On commence à voir les couleurs de l'Islande en hiver: l'herbe jaunie, la terre volcanique toute noire, et aucun arbre (car il y a trop de vent)

IMG_6655.jpg

IMG_6659.jpg

IMG_6665.jpg

IMG_6675.jpg

La cascade Skogarfoss:

IMG_6705.jpg

On s'approche ensuite d'un glacier Sólheimajökull mais on n'ira pas très loin à pied: il faut des crampons!

IMG_6763.jpg

IMG_6766.jpg

On arrive dans le petit hôtel Volcano Hotel, une ancienne école transformée en petit hôtel à quelques kilomètres de Vik. On dit hôtel mais en fait on se sent comme chez soi! Les chambres sont meublées simplement mais très accueillantes (style Ikea), la salle de bain a été faite avec des pierres noires récoltées sur la plage de Vik, et c'est thé/café à volonté dans le salon cosy (on verra plus tard que c'est très important!).

On mange le plat du jour: truite au beurre et pommes de terre/légumes. Simple mais efficace. Ensuite, on va dehors pour guetter les aurores en discutant avec un photographe indonésien, à la recherche lui aussi d'aurores. L'hôtel est parfait car il est loin de tout (comme beaucoup de choses en Islande) et il n'y a aucune pollution lumineuse.

A 21h, on distingue des traînées blanches dans le ciel, sans doute des nuages. Mais en fait ils bougent bizarrement, ils virevoltent... C'en est? C'en est pas? Finalement, oui! Quelques minutes plus tard c'est plus flagrant, on fait signe aux autres occupants de l'hôtel et tout le monde débarque dehors avec son appareil photo. C'est un peu faible, mais tout le monde est content d'en voir (pour la première fois pour la majorité).

On a la chance d'avoir une chambre avec une porte donnant sur l'extérieur, c'est très simple de rentrer se réchauffer un peu, aller recharger la batterie de l'appareil photo... et aussi se chercher un thé pour se réchauffer au salon! Car il fait -10° et ça a découragé pas mal de monde. Vers 23h, elles s'arrêtent et tout le monde va se coucher. On fait de même, mais on ne s'endort que d'un œil car on a espoir qu'elles reviennent. En effet, elles recommencent de plus belles à 1h et là nous ne sommes plus que 2 pour profiter du spectacle!

IMG_6798.jpg

IMG_6833.jpg

IMG_6837.jpg

IMG_6838.jpg

IMG_7099.jpg

IMG_7100.jpg

Elles sont magnifiques, bougent dans tous les sens, apparaissent d'un côté puis de l'autre, virevoltent... Mais il faut bien penser qu'elles font tout ça lentement: le timelapse que nous avons fait résume 1h de photos en 30 secondes (7500 vues sur Youtube!), et elles apparaissent moins colorées en vrai que sur l'appareil photo.

http://youtu.be/i0JuJZ0VY28

A 4h du matin, on est frigorifiés et même si les aurores sont encore en train de danser, on va se coucher... Elles ont continué jusqu'au petit matin!

4ème jour: en route vers Jökulsarlon

Après une courte nuit, on va voir la mer à Dyrholaey, qui ressemble étrangement à Etretat, mais version volcanique donc avec du sable noir. Avec à peu près 0 personnes, mais 5000 oiseaux, c'est assez surréaliste.

IMG_7121.jpg

Puis on va visiter Vik la ville du coin. Enfin quand je dis ville, je veux dire 330 habitants! On trouve une supérette où acheter de quoi se faire des sandwich et une station essence, quoi :) Ah si il y avait une petite église mignonne

IMG_7202.jpg

Ensuite la route passe par un désert de sable, de lave, de glace, et de petits coussins verts bizarres (de la lave recouverte de mousse).

IMG_7236.jpg

IMG_7243.jpg

Le paysage est vraiment unique, et on est loin de tout. A tel point que je commence à m'inquiéter quand un énorme glacier se dessine à gauche de la route, que la mer est à droite, et que tout droit le désert continue pendant encore des heures. Que se passerait-il si l'un des 4 ou 5 volcans environnants (en particulier celui sous le glacier) se réveillait? Vers où faudrait-il rouler? Finalement, aucun volcan ne se réveille et je n'aurai pas ma réponse. On arrive juste avant le coucher du soleil à Jökulsárlón, sous une épaisse couche de nuages. Jökulsárlón est l'un des endroits les plus magiques d'Islande: des icebergs blanc et bleu turquoise se détachent d'un glacier et vont dériver jusqu'à la mer.

IMG_7254.jpg

IMG_7263.jpg

On va dormir dans une guesthouse, où on est quasiment les seuls clients. Donc au lieu d'une chambre avec salle de bain partagée, on se retrouve dans une maison avec 2 salles de bain, salon et tout pour seulement nous deux! On mange du poisson délicieux (ombre chevalier, une sorte de truite), de l'agneau, et du skyr. OK c'est un peu la même chose que les autres jours, mais on ne change pas une équipe qui gagne.

5ème jour: Jökulsarlon et Vatnajökull

Le lendemain matin, vue depuis la guesthouse:

IMG_7319.jpg

IMG_7321.jpg

Ensuite, il est encore temps d'aller voir Jökulsárlón pour le lever du soleil (avantage du mois de novembre: même en se levant à 9h on peut voir le lever de soleil, pas besoin de se lever trop tôt!). Cette fois on va côté mer: les icebergs qui ont terminé dans l'océan se font refouler vers la plage par les vagues, et ça donne vraiment une impression d'être au pôle Nord.

IMG_7329.jpg

IMG_7360.jpg

IMG_7362.jpg

IMG_7367.jpg

IMG_7377.jpg

IMG_7404.jpg

IMG_7413.jpg

Bon je m'arrête là, mais si vous en voulez plus, vous pouvez aller voir la webcam en direct du lieu :

On a atteint le point le plus à l'Est où nous irons, il est temps de faire demi-tour. On a RV à 11h au glacier Vatnajökull pour expérimenter la marche sur le glacier. On enfile des crampons, des piolets, des casques on s'encorde, et c'est parti! Les instructions: marcher comme un cowboy (plier les jambes, donner un coup de pied bien franc dans la glace pour s'enfoncer). Vous reconnaîtrez peut-être les décors de Games of Throne? Les couches noires ne sont pas de la saleté, mais les cendres des éruptions volcaniques des dernières années.

IMG_7494.jpg

IMG_7443.jpg

IMG_7431.jpg

IMG_7446.jpg

Tiens, une crevasse! La glace qui est sous nos pieds est la neige qui est tombé il y a 40 ans sur le sommet du glacier, et a lentement dérivé vers le bas. En l’occurrence les personnes disparues dans le glacier en 1953 ont été retrouvées avec tout leur équipement emprisonnés dans la glace il y a quelques années, et notre guide espère retrouver quand il aura 80 ans les 3 jeunes qui ont disparu en 2011... Il y a même un proverbe: "le glacier rend toujours ce qu'on lui donne".

IMG_7448.jpg

On part ensuite vers le parc national de Skaftafell, pour faire une petite randonnée vers une cascade avec orgues basaltiques

IMG_7477.jpg

IMG_7537.jpg

IMG_7582.jpg

Sur la route vers Kirkjubæjarklaustur (ne me demandez pas comment ça se prononce) et en pleine nuit (18h30, quoi), un chien se jette sous notre voiture sans doute attiré par la lumière. Heureusement il n'a rien mais notre pare-choc est complètement cassé. On passe la nuit dans un hôtel sans âme (et sans wifi!) à Kirkjubæjarklaustur. Il commence à neiger!

6ème jour: retour à Selfoss

Matin sous un paysage totalement différent: il a neigé toute la nuit! La route de l'aller n'a donc plus rien à voir avec les paysages du retour.

IMG_7609.jpg

IMG_7624.jpg

IMG_7648.jpg

La plage de Vik sous la neige, réputée comme une des plus belles plages du monde (et avec des rochers ressemblant à des trolls au bout)

IMG_7685.jpg

IMG_7757.jpg

IMG_7765.jpg

IMG_7794.jpg

IMG_7799.jpg

IMG_7825.jpg

IMG_7827.jpg

Après un passage pénible où la route s'est transformée en neige boueuse toute trempée, on arrive finalement à la guesthouse super de Selfoss, où on est de nouveau surclassés mais cette fois carrément dans le Honeymoon cottage :) Mais cette fois, il fait trop froid pour aller dans le jacuzzi dehors, à la place on va déguster le buffet de Noël que prépare le restaurant : agneau fumé, agneau fumé aux herbes, saumon fumé, baleine, agneau séché, boulettes de renne, harengs, dinde, jambon, oie sous toutes ses formes...

IMG_20121116_185717__1_.jpg

IMG_7880.jpg

IMG_7885.jpg

7ème jour: retour à Keflavik

On passe le dernier matin dans la péninsule de Reykjanes, où il y a des endroits volcaniques sympathiques. Un petit cratère près de Selfoss:

IMG_7904.jpg

Puis, Seltun:

IMG_7941.jpg

IMG_7964.jpg

IMG_7966.jpg

IMG_7997.jpg

On remonte par Reykjavik pour manger un morceau mais il fait vraiment trop venteux et trop froid pour se ballader! Hop on remonte en voiture et on va rouler le long du fjord au nord de Reykjavik: Hvalfjörður

IMG_8004.jpg

IMG_8008.jpg

IMG_8012.jpg

IMG_8016.jpg

Ensuite on retourne à Keflavik pour dormir car notre vol le lendemain matin est très tôt. Il y a quelques aurores boréales mais le temps qu'on essaye de rejoindre un bout de plage pour avoir un joli et paysage et pas trop de lumières, elles ne se voient quasiment plus...

IMG_8022.jpg

Tant pis, on reviendra!

Pour les détails pratiques:

- vol Icelandair ~250€, mais maintenant il y a la compagnie WOW air qui est encore moins chère

- location de voiture normale (catégorie B) suffisante car nous restions sur la route 1 qui fait le tour de l'île

- réservations des logements à l'avance via http://www.farmholidays.is/ ou booking.com

- à ne pas oublier dans sa valise: chaussures de rando, équipement comme pour le ski, et matériel photo!