Voici le récit d'un week-end dans l'archipel de Stockholm, les milliers d'îles qui se trouvent à l'Est de Stockholm et sont accessibles par bateau.

Je vous rassure, nous n'avons pas pris l'avion pour passer un week-end à Stockholm depuis San Francisco, ce sont des photos du mois d'août que je n'avais pas encore triées!

Depuis 10 ans j'avais envie d'aller voir l'archipel (et je ne rigole même pas, en réalité ça fait depuis 2005 donc 9 ans, c'est un des coins qu'on n'avait pas eu l'occasion de visiter Marie et moi quand on était en Erasmus en Suède). 9 ans après, donc, un petit prétexte en main trouvé (accompagner ma tante prendre le bateau pour faire 3 semaines de voile Stockholm-Brest avec l'association du père Michel Jaouen), et nous voilà partis pour 3 jours en Suède, organisés un peu au dernier moment.

On part moi et ma tante avec Ryanair le vendredi matin, et ça commence bien: aucune de nous deux ne se réveille à la bonne heure. Résultat on se lève en catastrophe à 5h45 (heure à laquelle on était sensées partir), on saute dans un Uber, et on rate notre navette pour Beauvais. Pas grave, il y en a tous les quart d'heure et on réussit à avoir l'avion, mais on n'était pas large du tout...

Arrivées à Stockholm, on reprend une navette, on pose les affaires dans la chambre d'hôtel que j'ai réservée pour le soir, et on va se balader et déjeuner dans le centre de Stockholm (des boulettes de viande et du saumon gravlax, il faut bien en profiter!). Ma tante doit prendre le bateau à 18h donc on retourne prendre les valises, on va au Vasamuseet qui est le point de rendez-vous, et là on cherche le Rara Avis, un trois mâts avec la coque bleu ciel. Quelques minutes plus tard, on se rend à l'évidence: il y a beaucoup de deux mâts, quelques trois mâts, mais aucun bleu ciel. L'heure tourne, finalement on décide d'appeler l'association en France pour confirmer le point de rendez-vous. Et on apprend que "Vous ne saviez pas? Le rendez-vous a changé! maintenant c'est au Nationalmuseet!". Ben non, on ne savait pas. On monte dans un Uber, et 10 minutes plus tard, enfin, on trouve l'oiseau rare en question!

IMG_9761.jpg

IMG_9759.jpg

IMG_9772.jpg

Visite des lieux, dépôt des valises dans une cabine, bisou, et il est l'heure du départ pour le Rara Avis, qui passera par le Danemark, la Manche, et arrivera finalement 3 semaines plus tard à Brest.

IMG_9806.jpg

Je profite de la fin d'après-midi pour me balader dans le centre de Stockholm, avec un beau soleil

photo__2_.JPG

IMG_9820.jpg

IMG_9874.jpg

La Sergel Torg, toujours aussi moche, mais avec des gay proud (c'était la gay pride ce week-end là)

IMG_9897.jpg

Avant de rentrer à l'hôtel, passage obligé au Hemköp, l'épicerie où on faisait nos courses quand on habitait en Suède. Et là bien sûr je retrouve tous les ingrédients indispensables à un week-end en Suède réussi : pain polaire (polarbröd), cidre à la poire (päroncider), pain rouge danois (rödbröd), truc bizarre à étaler sur du pain (en fait celui là n'était pas bon, c'était un fromage aromatisé à la crevette mais celui à la crevette uniquement "kaviar" nécessitait d'avoir un frigo...), Daims, biscuits Ballerina, salade à l'écrevisse...

IMG_9899.jpg

Tard le soir, Christian arrive par avion et on se régale de tout ça avant de dormir.

Le lendemain, après un bon petit déjeuner - buffet composé bien entendu de hareng, on part vers l'embarcadère pour trouver un ferry qui va à Grinda, l'île dans laquelle on doit passer la nuit suivante. Le gars du ferry nous explique comment faire, et nous rassure sur le fait qu'on arrivera ensuite à trouver un chemin pour aller à l'île de Värmdö, dans laquelle on passe la nuit d'encore après.

Petit passage à la gay pride en attendant le bateau, avec Sailor Moon de dos

IMG_9915.jpg

Les pompiers qui surveillent le cortège sont assez stylés aussi

IMG_9901.jpg

Puis on embarque pour 1h30 de bateau jusque Grinda

IMG_9919.jpg

IMG_0131.jpg

Grinda est une toute petite île, avec uniquement quelques véhicules motorisés, et on la traverse rapidement à pied. Pour se rendre compte que notre stuga (petite maison) est en fait au sud de l'île, là où on a accosté. C'est très sommaire, il faut aller plus loin dans la forêt pour trouver des toilettes (sèches), un robinet d'eau froide, et des douches (très natures: feuilles mortes et insectes inclus). Mais pour une nuit, ça fera l'affaire, et j'ai toujours rêvé d'être dans une petite maison rouge :)

IMG_9945.jpg

Le soir on va manger dans "le centre" (où il y a 3 bâtiments) de l'île, et on assiste à un magnifique coucher de soleil

IMG_9962.jpg

IMG_9973.jpg

IMG_0064.jpg

IMG_0069.jpg

IMG_0074.jpg

IMG_0113.jpg

Pour profiter du spectacle, non pas des pop-corn mais du hareng et des pommes de terre

IMG_0036.jpg

La nuit, on est réveillés par un orage très impressionnant. Comme on est au milieu de la forêt et que les éclairs tombent de tous les côtés on n'est pas très rassurés (on renonce même à l'idée de sortir prendre des photos). On apprendra le lendemain matin que l'orage a fait sauter internet dans tout l'archipel, et on devra écrire le numéro de la carte bleue sur un papier pour payer!

On reprend le bateau pour Vaxholm, où nous pourrons nous diriger vers la 2ème île: Värmdö. Pendant le trajet, je prends des millions de photos de petites maisons en bois de toutes les couleurs, mais comme le temps n'est pas au beau fixe, elles ne rendent pas très bien...

IMG_0140.jpg

IMG_0152.jpg

IMG_0160.jpg

Arrivés à Vaxholm, on prend un bon repas avant de reprendre le bateau : boulettes de viande, päroncider, et poisson aux airelles.

IMG_0171.jpg

Pour atteindre Värmdö, c'est très simple : il suffit de louer une voiture et y aller depuis Stockholm... mais comme on a choisi l'option bateau c'est nettement moins évident! Pour parcourir les 11 km à vol d'oiseau entre Grinda et l'hôtel de Värmdö, on aura pris : 1h de bateau, puis 10 min de bac, puis 20 min de bus (sans ticket car il n'est pas possible d'acheter de ticket dans les bus en Suède, et je n'arrive pas à en acheter par SMS, apparemment ça ne marche que pour les téléphones suédois!) pour traverser une île, puis 10 min de bac, et marché 1 km en pente! Le tout sous 35° et un soleil de plomb (il n'avait pas fait aussi chaud en Suède depuis des décennies, et il y avait beaucoup de feux de forêt à cette époque), et avec des sacs à dos bien lourds... Mais enfin, on arrive dans un petit hôtel cosy, et on a l'impression d'être loin de tout!

IMG_0188.jpg

IMG_0198.jpg

IMG_0212.jpg

On aura bien mérité notre päroncider!

IMG_0220.jpg

Les énormes ferries qui vont en Finlande ou en Estonie passent juste devant l'hôtel, on se demande comment ils arrivent à se faufiler entre les îles!

IMG_0230.jpg

IMG_0244.jpg

IMG_0257.jpg

Encore un très bon repas, à base de galette de pommes de terre et salade de crevettes (photo), puis gibier divin

IMG_0256.jpg

IMG_0280.jpg

IMG_0284.jpg

Le soir on demande à l'accueil de l'hôtel quel est le meilleur chemin pour retourner à Stockholm le lendemain. Le plus simple est de prendre le bus, mais comme nous n'avons pas de tickets, il faudrait aller dans un pressbyrån (bureau de presse) pour en acheter, et le plus proche est à 30 min de taxi! Ou alors il faut refaire le chemin inverse jusque Vaxholm (bac + bus + bac) pour trouver un pressbyrån là-bas, mais on retombera certainement sur le même chauffeur de bus que la veille sur la minuscule île, et il nous avait dit que "ça passait pour cette fois mais pour la prochaine fois, achetez des tickets".

La fille de l'accueil est aussi désemparée que nous, elle peste contre les Suédois et leurs règles de ne pas vendre de tickets dans les bus, il n'y a même plus internet à cause de l'orage pour pouvoir rechercher une solution... Finalement, elle propose de venir plus tôt le lendemain (depuis Stockholm) pour nous emmener jusqu'au 2ème bac pour qu'on puisse éviter le bus! En chemin on discute et elle est de Linköping, là où j'étais en Erasmus! Comme quoi c'est des gens biens là-bas ;) (quoiqu'elle nous apprend qu'il y a eu un mort lors d'une guerre de gangs quelques jours avant...) Grâce à elle, on arrive à Vaxholm, achète des tickets de bus, on retourne à Stockholm en bus, puis le métro jusqu'au centre de Stockholm, puis je prend la navette jusque Nyköping, l'avion jusque Beauvais, la navette jusque Paris, le métro jusque chez nous (en petite robe et tongs, un lundi après-midi, histoire de bien narguer ceux en costard-cravatte)... 12h de trajet au final, ce n'était vraiment pas optimisé... Et je dis "je" car dernière boulette du week-end: on s'est trompé pour le billet de retour de Christian, il avait un billet pour la veille... Ryanair étant impossible à avoir au téléphone, on n'avait pas internet à cause de l'orage, puis quand enfin on a eu internet à Stockholm il était trop tard pour acheter un billet Ryanair... Bref, Christian a fini dans un autre avion et est parti d'un autre aéroport!

Au final voici notre trajet: bleu = bateau ou bac, orange = bus sans payer, marron = pied, vert = voiture de la fille de l'hôtel, rouge = bus en ayant payé (et oui, j'ai la main qui tremble un peu, mais c'est pas facile avec juste Paint sous la main)

archipel.jpg

Conseil 1 : organisez un minimum votre séjour dans l'archipel de Stockholm et ne réservez pas des hôtels juste "parce qu'ils ont l'air sympa", renseignez-vous bien sur les trajets avant! Quoique comme on l'a vu chez un loueur de jet-ski à Grinda "bad decisions make good stories"
Conseil 2 : restez plus longtemps! On n'a pas eu le temps de faire du kayak...